Passer au contenu principal

Aller au menu de navigation

+34 944 747 826

Sélection de la langue

Unión de Selvicultores del Sur de Europa

Projets

Participation dans le projet VALERIE “Valorising European Research for Innovation in agriculture and forestry” 2014-2017, réalisé au sein du septième programme-cadre européen.

En Janvier 2014, l´USSE signa le projet VALERIE. Ce projet cherche à établir des passerelles entre les nouvelles connaissances de la communauté scientifique et la réalité des acteurs gestionnaires du territoire agricole et forestier, tout en encourageant l´innovation.

L´USSE développe actuellement ce projet dans la Vallée du Roncal, au sein des Pyrénées espagnoles et travaille visant une gestion forestière durable de la part des propriétaires forestiers privés de cette région. 

La durée de ce projet est de 4 ans (2014-2017). À la fin de cette période, l´instrument informatique Ask-Valeire (www.ask-Valerie.eu) sera lancé. Ce moteur de recherche « intelligent » offrira une partie des informations issues de recherches agricoles et forestières aux agriculteurs, sylviculteurs, conseillers et chercheurs. Ce moteur de recherche facilitera la communication et permettra ainsi à l´utilisateur final d’avoir un accès à des connaissances innovantes. Il permettra aussi de partager des connaissances, des expériences et des points de vue avec des utilisateurs basés dans d´autres régions d´Europe.

L´activation et la mise en marche du groupement de propriétaires du Roncal permettra la mise en œuvre des innovations issues du projet Valérie qui puissent contribuer à une planification et gestion efficaces. 

Pour en savoir plus: www.valerie.eu

Brochure Valerie projet

Méthode de cas: Gestion forestière durable et services environmentaux.

 

Documents d'interêt:

- Newsletter Valerie Summer 2015 EN

- Newsletter Valerie October 2015 EN

- Newsletter Valerie November 2015 EN

- Newsletter Valerie January 2016 EN

Newsletter Valerie hiver 2016-2017

 

 

PLURIFOR

PLURIFOR est un projet Interreg Sudoe qui vise à contribuer à l'élaboration ou à l'amélioration des plans de gestion des risques pour les espèces forestières sensibles aux risques biotiques et abiotiques.
 
Le projet se concentrera sur les risques liés aux tempêtes, aux incendies, à la dégradation des sols, au nématode du pin (Bursaphelenchus xylophilus), à la guêpe brune (Dryocosmus kuriphilus), au charançon de l'eucalyptus (Gonipterus scutellatus), au chancre du pin (causé par Fusarium circinatum) et autres maladies et parasites nouveaux.
 
Le projet implique 11 partenaires dont l'Union des sylviculteurs d'Europe du Sud (USSE) et 21 partenaires regroupant des instituts de recherche, des universités et d'autres organisations forestières (syndicats, associations, services) et des gouvernements régionaux et municipalités des pays Interreg Sudoe (Portugal, Espagne et France). Le coordinateur est EFIATLANTIC.
 
PLURIFOR met l'accent sur l'intégration des connaissances scientifiques les plus récentes sur les risques forestiers du sud-ouest de l'Europe dans les mécanismes de gestion civile des risques afin de traiter ces risques et leurs impacts. Les administrations et institutions partenaires travaillent en collaboration pour élaborer des plans de gestion actuels fondés sur des données probantes.
 
Le projet s'étendra sur trois ans, du 1er juillet 2016 au 30 juin 2019.
 
Pour plus d'informations, visitez le site Web du projet :

Implantation et dynamisation des Bains de Forêt en Busturialdea

Il s'agit d'un projet approuvé par le Département du Développement Economique et de la Compétitivité du Gouvernement Basque, dans l'appel à l'aide de coopération, par arrêté du 28 juin 2017.

L'objectif de ce projet, qui a débuté au début de 2018, est de mettre en œuvre et de stimuler une activité thérapeutique sur les terres forestières boisées afin de diversifier les produits et services forestiers et d'améliorer les services rendus par les écosystèmes sur ces terres.

De plus, le projet vise à rassembler une grande partie des acteurs locaux du secteur primaire, social et sanitaire de la Région de Busturialdea, ainsi que des acteurs de référence dans la recherche sur la relation entre espaces verts et santé humaine pour déterminer une liste d'activités thérapeutiques qui tirent profit des services écosystémiques offerts par les espaces boisés de la Région.

Une référence importante pour ce projet est l'ACTION COST E 39 : "Forêts, arbres et santé et bien-être humain" (2004-2008). Fondée en 1971, la COST définit un cadre intergouvernemental dans le domaine de la recherche technique et scientifique, permettant une coopération européenne. La COST est organisée en actions quadriennales, qui consistent à créer un réseau coordonné de projets de recherche nationaux sur des thèmes spécifiques.

L'ACTION COÛT E39 ("Forêts, arbres et santé et bien-être de l'homme") a été lancée dans le but de mieux faire connaître les priorités sanitaires dominantes identifiées dans les pays européens et les possibilités offertes par la foresterie et les espaces verts pour répondre aux problèmes liés à ces besoins.

L'objectif ultime était de détecter les points de rencontre entre les vertus thérapeutiques, éducatives, sociales et de réhabilitation des ressources naturelles et des espaces verts, et leur contribution à la politique de santé.

Le rapport national de l'ACTION COST E39 pour l'Espagne a montré qu'il est essentiel, pour l'utilisation correcte des avantages sociaux et économiques découlant de l'interaction de l'environnement naturel sur la santé et le bien-être humain, de lancer des expériences pilotes communes qui permettent de vérifier cette interaction.

Par conséquent, ce projet vise à donner une continuité à cette tendance internationale, en cherchant également à améliorer les services écosystémiques fournis par les forêts boisées de la région de Busturialdea et, en général, ceux du Pays Basque.

L'USSE assure la coordination intégrale du projet et compte sur la collaboration, en tant que membres, de l'Association des forestiers de Biscaye, de l'Association de développement rural d'Urremendi et de l'Association de Biscaye des parents et personnes atteintes de maladie mentale (AVIFES).

 

                

 

Après le début du projet, il y a eu une circonstance qui n'était pas prévue dans le projet, mais que l'USSE a compris comme étant très intéressante et nécessaire d'inclure ou de lier avec le projet mentionné et croit aussi qu'il peut être très bénéfique de faire connaître la réalité forestière de Bizkaia.

L'USSE a le statut d'observateur à la "Conférence ministérielle sur la protection des forêts" ou processus FOREST EUROPE, un forum de haut niveau sur la politique forestière auquel participent 46 pays signataires de la région paneuropéenne. Il s'avère que parmi les actions inscrites au programme de travail du processus pour la période 2016-2020, l'USSE participe à un groupe d'experts sur la santé humaine et le bien-être. 

Et profitant de cette circonstance, l'USSE va organiser les 6 et 7 juin 2018, une des réunions de ce groupe d'experts à Busturialdea, où elle veut faire connaître le projet de baignade en forêt et son itinéraire aux experts qui composent le groupe, qui viennent de nombreux pays européens et paneuropéens, en plus de faire connaître la réalité forestière de la réserve de biosphère d'Urdaibai.

En outre, l'USSE travaille sur une journée de diffusion des Bains de Forêt en Biscaye, comme une activité émergente qui rassemble le secteur forestier et le secteur de la Santé et du Bien-être Humain. Cette conférence s'adressera à tous ceux qui s'intéressent au secteur médical, aux compagnies d'assurance maladie, aux chercheurs impliqués dans la relation entre les espaces verts et la santé, aux éducateurs en environnement, aux propriétaires forestiers et à l'administration publique, car tous peuvent bénéficier de ce courant émergeant au niveau international et peu développé au Pays Basque.

                                                

 

Pour accéder au site Web du projet, cliquez sur l'image ci-dessus.

 

Applicabilité des procédés d'extraction et de fragmentation des matériaux lignocellulosiques de la gestion durable de la forêt mixte atlantique du Pays Basque

Il s'agit d'un projet approuvé par le Département du Développement Economique et de la Compétitivité du Gouvernement Basque, dans l'appel à l'aide de coopération, par arrêté du 28 juin 2017.

Ce projet promeut l'utilisation des ressources forestières présentes dans les masses forestières mixtes atlantiques du Pays Basque à travers une gestion forestière durable. A cette fin, la caractérisation, le fractionnement et la valorisation du bois issu de l'exploitation durable de la forêt mixte atlantique (forêt multi-espèces) au moyen de techniques déjà utilisées avec du bois issu de plantations forestières monospécifiques est envisagée.

Les objectifs spécifiques sont :

  • Démontrer la faisabilité technique, économique et environnementale de l'utilisation de la forêt mixte de l'Atlantique pour obtenir des produits pouvant être utilisés dans des procédés à fort potentiel de développement dans divers secteurs de production.
  • Inclure comme matière première les produits des espèces de la forêt mixte atlantique dans les processus chimiques et biochimiques afin d'obtenir des produits à haute valeur ajoutée pour les secteurs émergents de la bioéconomie.

Au Pays Basque, il y a plus de 492.000 hectares de forêt (selon le 4ème inventaire forestier national) dont 47.929,18 ha correspondent à des peuplements forestiers mixtes atlantiques. Ce type de forêt est occupé par un mélange de feuillus, généralement autochtones, sous forme de peuplements de petite à moyenne taille, très dispersés sur le territoire et présentant une variété notable d'essences. Il faut souligner que sous cette rubrique sont combinées des typologies et des conditions écologiques de nature très diverse. L'abandon d'anciennes pinèdes ou de zones de pâturage favorise la croissance d'une forêt atlantique mixte, à partir d'arbres qui ont poussé sous le couvert de plantations forestières. Il s'agit de masses qui sont largement dispersées dans toute la partie atlantique du CCPA et qui sont généralement de petite taille (moins de 2 ha).

L'USSE assure la coordination intégrale du projet et a la collaboration, en tant que partenaires, de l'Université du Pays Basque (UPV-EHU), de l'Association des forestiers d'Alava, de l'Association des forestiers de Biscaye et de l'Association des forestiers du Gipuzkoa.